L’actualité de l’association de Damien Seguin


Rideau de fin sur le Tour de France à la Voile

29.07.2015

A retenir dans ce communiqué :

- Journée annulée à Nice en raison du vent fort
- Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains reste 19ème du classement général
- Un bilan positif pour ce premier engagement dans la voile

Le rideau tombe sur le Tour de France à la Voile sur ce qui reste peut-être comme l’un des plus beaux spectacles de ces 21 jours de compétition. A 13h00 pile aujourd’hui, le vent s’est levé sur la baie des Anges et les premières courses ont pu être lancées dans une mer formée avec des bateaux faisant fumer leurs étraves. Dans ces conditions folles, Damien, Loïs et George accrochent une belle sixième place sur la première manche qualificative mais la journée sera finalement annulée pour raison de sécurité. En quelques minutes, un bateau s’est retourné (Engie / Sébastien Rogues) et un homme est tombé à la mer, il n’en fallait pas plus pour que la direction de course ordonne aux 28 concurrents de se mettre en sécurité dans le Vieux Port de Nice.

C’est donc le classement d’hier qui fait foi et qui offre le sacre à Spindrift alors que Groupama et Combiwest complètent ce superbe podium. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains conserve sa 19ème place et le skipper, Damien Seguin, ne cache pas qu’il aurait aimé faire mieux. « Sportivement, on n’atteint pas l’objectif que l’on s’était fixé. On va débriefer de tout ça rapidement » explique-t-il. La vocation du projet était aussi de faire changer le regard sur le handicap et cette dimension sociale est un plein succès. Toutes les villes traversées ont reçu un équipement (Tiralo) pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à la mer et plus de 50 baptêmes ont pu être réalisés avec le soutien de Des Pieds et des Mains. « On espère avoir créé beaucoup d’envies et ce sont peut-être les futurs champions que nous avons fait naviguer » conclut Stéphane Pallez, Présidente de la FDJ, venue soutenir son équipe, aujourd’hui à Nice.

 Interview de Stéphane Pallez, Présidente de la FDJ :

« Pour la première fois, nous avons soutenu un bateau sur le Tour de France à la voile et c’est un bateau un peu particulier puisque le skipper - qui est un très bon skipper - n’a qu’une seule main. Outre le fait que c’est un très bon bateau sportif, c’est un bateau qui aide à changer le regard sur le handicap et qui prouve que le handicap n’empêche pas d’être hyper-performant. En allant à la rencontre des gens sur les plages, nous avons pu faire venir sur le bateau des enfants qui ont découvert qu’ils pouvaient eux aussi naviguer sur des bateaux comme les autres. On espère avoir créé beaucoup d’envies et ce sont peut-être les futurs champions que nous avons fait naviguer. »

 Interview de Frédérique Quentin, responsable du mécénat à la Fondation FDJ :

« Damien et ses coéquipiers terminent à la 19ème place, un petit peu en deçà de ce que l’on avait espéré mais avec plein de facteurs d’améliorations possibles. Les animations mises en place sur le village ont été très appréciées du grand public. Elles ont toutes contribuées à changer de regard sur le handicap. Le dernier aspect, ce sont les initiations et les baptêmes que nous mettons en place pour les personnes en situation de handicap. C’est un vrai succès avec une cinquantaine d’initiations. C’est un vrai bonheur de voir ces personnes handicapées qui ont pu découvrir les joies de la voile. »

 Interview de Damien Seguin :

« Ca a été intense. On s’attendait à avoir trois semaines pleines et le programme a été bien chargé, entre les navigations et ce qui se passe à terre avec les changements de ville, les démontages, remontages de bateau. Tout ça fait que ces 21 jours ont été assez éprouvants. C’est une aventure qui est bien réussie. Sportivement, on n’atteint pas l’objectif que l’on s’était fixé. On va débriefer de tout ça rapidement. On arrive quand même à terminer ce Tour dans de bonnes conditions et c’est le plus important. Tout le message que l’on a voulu faire passer pendant ces trois semaines avec le stand est bien passé et le vrai succès est là.

La Française des Jeux était plutôt dans le cyclisme, on leur a fait découvrir la voile et je crois qu’ils ont apprécié. Ils ont découvert un sport spectaculaire, un sport qui se partage bien avec le public et aussi des sportifs simples et accessibles. »

 Classement général définitif (28 inscrits) :

1. Spindrift (Xavier Revil)
2. Groupama (Franck Cammas)
3. Combiwest (Frederic Guilmin)

19. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)

Etape à Marseille

24.07.2015

La 8ème et avant dernière étape du Tour de France à la Voile vient de s’achever à Marseille dans des conditions de rêve avec du vent, du soleil et un décor magnifque. Pour Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains, ce séjour se termine sur « un rayon de soleil » explique Damien Seguin. Le skipper du bateau handi-valide s’impose sur la dernière manche du rond argent devant ses 13 concurrents. « Quand on prend un bon départ et qu’on fait de bons bords, c’est tout de suite plus facile » s’amuse Damien.

 Hier, Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains a terminé 18ème du raid côtier. Aujourd’hui le bateau bleu et blanc n’a pas réussi à accrocher la première moitié du tableau et a donc du se contenter de la finale « argent ». Le bateau est aujourd’hui 19ème du classement général mais les écarts sont faibles. A Nice, Damien, Loïs et George feront tout pour grapiller les petits points qu’il leur manque pour terminer 18ème.

 Interview de Damien Seguin :

« Cette dernière manche gagnée est le rayon de soleil de la journée. Ça fait du bien de voir que l’on peut gagner une manche. Quand on prend un bon départ et que l’on fait les bons bords, c’est tout de suite plus facile. Pendant ces deux jours à Marseille, les conditions de navigation ont été magnifiques avec du vent et du soleil. »

Classement général après 8 étapes :

1. Groupama (Franck Cammas)

2. Combiwest (Frederic Guilmin)
3. Spindrift (Xavier Revil)

19. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)

 Composition de l’équipage à Marseille :

- Damien Seguin

- Loïs Berrehar
- George Richards

Paré pour Gruissan

19.07.2015

A retenir dans ce communiqué :

- Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains en milieu de tableau à Roses

- Des changements dans l’équipage

 - Les courses reprennent à Gruissan dès demain

- CNN était à bord aujourd’hui

Du soleil, du vent et des courses à grande vitesse. Roses, 6ème étape de ce Tour de France à la Voile a tenu toutes ses promesses et offert une somptueuse Costa Brava aux 28 trimarans engagés. Fondation FDJ – Des Pieds Des Mains, gagne une place au classement général (19eme) avec ce séjour catalan mais personne n’est d’humeur à célebrer l’événement. « Ça aurait pu être une très bonne étape et c’est une étape qui est moyenne » explique Damien, l’exigeant. Lors du parcours côtier hier, le bateau handivalide prend la 11ème place et peut se féliciter d’avoir retourné à son avantage une situation pourtant mal engagée lors du départ.

Ce samedi, c’est sur une pénalité que la journée bascule. Lors de la deuxième course, Fondation FDJ joue aux avants postes dans un vent de plus en plus puissant. Lors d’un croisement rugueux avec Groupama, Cammas réclame contre Seguin et obtient gain de cause auprès du jury. Le bateau de la Fondation est sommé de tourner sur lui-même pour « réparer sa faute » mais se fait disqualifier par le jury pour avoir tardé à s’exécuter. Au moment de faire les comptes, cette course qui devait être la meilleure est finalement la pire et le bateau ne se qualifie pas pour la finale or. Il termine ainsi 21ème de la journée et 16ème du général de l’étape.

Dès demain, l’équipage sera à Gruissan pour la 7eme étape et l’équipage va modifier son fonctionnement. Mathieu Bourdais,  présent depuis le début à Dunkerque termine sa mission, ils seront donc trois - l’effectif minimum - pour terminer ce Tour de France à la Voile. La prochaine semaine promet d’être éprouvante pour Damien, Loïs et Rodrigue qui n’ont maintenant plus de « 4ème homme » avec qui organiser des rotations. Ils ont toute la soirée pour décider du fonctionnement qu’ils mettront en place, dès demain, sur le côtier.

 CNN invité spécial :

La célebre chaîne d’information en continu CNN était à bord de Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains aujourd’hui. Shirley Robertson, journaliste double médaillée olympique, a embarqué lors de la manche d’entraînement et a même pris la barre du trimaran. Ce reportage, consacré également à l’équipe cycliste, sera difusé partout dans le monde le 15 août prochain.

 Interview de Damien Seguin :

« Sur cette séquence de stades nautiques, nous avions le potentiel pour faire beaucoup mieux. On se fait disqualifier sur la manche 2. On a pris une pénalité sur un réclamation de Groupama (…). Nous avons réparé trop tard et le jury nous a disqualifiés. C’est une DSQ qui est dommage, comme sur les autres manches où nous sommes bien mais nous perdons des places. Ça aurait pu être une très bonne étape et c’est une étape qui est moyenne.  »

 

Classement de la journée (stades nautiques) :

1. Combiwest (Fred Guilmin)

2. Normandy Elite Team (Charles Hainneville)

3. La France du Nord au Sud (Aurélien Ducros)

25. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)

 

Classement général après 6 étapes :

1. Groupama (Franck Cammas)

2. Combiwest (Frederic Guilmin)

3. Spindrift (Xavier Revil)

19. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)

 

Composition de l’équipage à Roses :

- Damien Seguin

- Loïs Berrehar

- George Richards

- Mathieu Bourdais

 

Plus d’infos :
www.tourvoile.com

 

 

Les étapes du Tour de France à la Voile :
1. Dunkerque – 3, 4, 5 juillet
2. Fécamp – 6, 7 juillet
3. Pornichet – 9, 10 juillet
4. Roscoff – 11, 12 juillet
5. Les Sables d’Olonne – 14, 15 juillet
6. Roses (Espagne) – 17, 18 juillet
7. Gruissan – 19, 20 juillet
8. Marseille – 22, 23 juillet
9. Nice – 24, 25, 26 juillet

Des pieds et Des mains tourné vers la Méditerranée

18.07.2015

A retenir dans ce communiqué :

- Dure journée pour Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains aux Sables d’Olonne

- Ils terminent 25e des stades nautiques

- Dès vendredi, la Méditerranée

 

Il y a des jours avec et des jours sans et ce mercredi 15 juillet rentre dans la seconde catégorie. Tout avait pourtant bien commencé pour Damien et son équipage qui naviguaient aujourd’hui dans une configuration inédite (George Richards a remplacé Rodrigue Cabaz à la tactique). Lors de la première course de qualifications, ils prennent un départ canon mais une pénalité au passage d’une marque douche vite leurs espoirs.

 

Les manches s’enchaînent sous le soleil des Sables et, malgré de bons départs, le bateau bleu ne parvient pas à jouer aux avants postes. Ils doivent se contenter d’une finale en rond argent et, là encore doivent se contenter des miettes (11 ème) ce qui les place 25ème de la journée, bien en deçà de la 10ème place dont ils ont été capables à Roscoff.

 

« Nous n’avons pas eu besoin des autres pour être mauvais » tranche Damien. Dans la colonne des « plus » on met les départs, plutôt bons mais les manœuvres et le positionnement sur le plan d’eau ont coûté cher. Pour la première fois depuis Dunkerque, Rodrigue Cabaz n’était pas à bord et l’analyse tactique du Martiniquais a fait défaut. Comme prévu, c’est maintenant George Richards qui prend en main ce rôle essentiel et l’équipage n’a pas encore trouvé ses marques dans cette nouvelle disposition. Dès ce soir, l’équipe Fondation FDJ Des Pieds et des Mains reprend la route vers Roses, en Espagne, où se jouera la 6ème étape. Avant de se coucher, Damien, Loïs, George et Mathieu ont prévu un solide débriefing pour aborder la Méditerranée dans les meilleurs dispositions.

 

Interview de Damien Seguin :

«Hier, c’était pas trop mal. Le raid a été correct, en milieu de tableau (14, ndlr) et aujourd’hui, lors des stades nautiques ça a été beaucoup plus compliqué. On a changé le tacticien. Rodrigue a été remplacé par George et on a eu du mal à se caler sur le bateau, sur la prise de décision. Les manœuvres aussi étaient un peu poussives. Les départs étaient plutôt bons et on perd quasiment tout le temps ensuite. Plein de choses s’enchaînent, on n’a pas eu besoin des autres pour être mauvais même si, à certains moments ils ne nous ont vraiment pas aidés. Il va falloir recadrer les choses assez rapidement parce que ça s’enchaîne. Il y a du travail en perspective, on n’est pas encore couchés ce soir. »

 

Classement de la journée (stades nautiques) :

1. Combiwest (Fred Guilmin)

2. Groupama (Franck Cammas)

3. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois)

25. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)

 

Classement général après 5 étapes :

1. Groupama (Franck Cammas)

2. Combiwest (Frederic Guilmin)

3. Spindrift (Xavier Revil)

20. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)

 

Composition de l’équipage aux Sables d’Olonne :

- Damien Seguin

- Loïs Berrehar

- Rodrigue Cabaz
- George Richards

- Mathieu Bourdais

 

Plus d’infos :
www.tourvoile.com

 

Les étapes du Tour de France à la Voile :
1. Dunkerque – 3, 4, 5 juillet
2. Fécamp – 6, 7 juillet
3. Pornichet – 9, 10 juillet
4. Roscoff – 11, 12 juillet
5. Les Sables d’Olonne – 14, 15 juillet
6. Roses (Espagne) – 17, 18 juillet
7. Gruissan – 19, 20 juillet
8. Marseille – 22, 23 juillet
9. Nice – 24, 25, 26 juillet

Dans le dur à Pornichet

11.07.2015

C’est le lot de consolation de l’étape de Pornichet. L’équipe Fondation FDJ – Des Pieds des Mains vient d’être consacrée « équipage coup de cœur » par la ville hôte et cette reconnaissance fait chaud au cœur après deux jours compliqués pour Damien et ses hommes.

 Hier, sur le long parcours côtier, Loïs, Rodrigue et Mathieu réalisent une petite erreur de trajectoire qui leur coûte cher puisqu’ils terminent 21ème. « Cette erreur coute énormément parce qu’elle leur met du doute. Et comme ils en ont déjà sur leur vitesse, ça ne fait qu’en rajouter » analyse le coach, Jean-Jacques Dubois.

 Aujourd’hui, lors des stades nautiques, il s’en est fallu de peu pour que l’équipage atteigne les finales en rond or. Après trois manches de qualification, il faisait partie des plus sérieux candidats à la finale mais l’ultime manche de qualif a douché leurs espoirs. Dans un vent évanescent, ils passent de la 3ème à la 10ème place en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Une rotation phénoménale (180°) les a collés au plan d’eau quand le reste de la flotte s’envolait dans des conditions devenues favorables.

« Déçu, très déçu même » explique Jean-Jacques Dubois, le coach qui n’est pas le seul à trouver sévère cette ultime manche que beaucoup auraient souhaité voire annuler. Alors que le trimaran Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains est presque démonté, le moral revient au sein de l’équipage. Dès demain, ils pourront prendre leur revanche dans la baie semée de cailloux de Roscoff.

 Interview de Jean-Jacques Dubois :

« Lors du côtier hier, ils prennent un bon départ et font un bon début de course mais ils font une petite erreur de lay-line (un bord hors cadre, ndlr). Cette erreur coute énormément parce qu’elle leur met du doute. Et comme ils ont déjà des doutes sur leur vitesse, ça ne fait qu’en rajouter. Ils se ressaisissent sur la fin et terminent 21. Ça n’est pas une mauvaise place mais ça n’est pas ce qu’on attendait.

Pour le stade nautique, ils commencent par un BFD (disqualification pour départ volé, ndr). Après ils font deux belles manches (3, 5) et la dernière manche se dispute dans un vent avec une grosse rotation et très instable en intensité avec des couloirs de vent. Nerveusement, c’est très difficile et surtout, le résultat final n’est pas bon. On est très déçus. Il y a plein de choses bien mais on ne sort pas de Pornichet en se disant, on a fait un beau coup. On n’a pas marqué les esprits et ça nous a fatigués nerveusement. »

 

Composition de l’équipage à Roscoff :

- Damien Seguin

- Loïs Berrehar

- Rodrigue Cabaz

- Mathieu Bourdais

 

Plus d’infos :
www.tourvoile.com

Les étapes du Tour de France à la Voile :
1. Dunkerque – 3, 4, 5 juillet
2. Fécamp – 6, 7 juillet
3. Pornichet – 9, 10 juillet
4. Roscoff – 11, 12 juillet
5. Les Sables d’Olonne – 14, 15 juillet
6. Roses (Espagne) – 17, 18 juillet
7. Gruissan – 19, 20 juillet
8. Marseille – 22, 23 juillet
9. Nice – 24, 25, 26 juillet