L’actualité de l’association de Damien Seguin


ERDF et Des Pieds et Des Mains à 48 heures du but

23.11.2011

C'est la dernière ligne droite pour le duo ERDF et Des Pieds et Des Mains... et quelle ligne droite ! Ainsi depuis ces dernières heures et leur entrée en mer des Caraïbes, Damien Seguin et Yoann Richomme affolent-ils les compteurs, lancés à pleine vitesse vers l'arrivée à Puerto Limon. Avec les 321,7 milles affichés au compteur hier soir, les deux hommes ont presque fait tomber le record des 350 milles en 24 heures à bord d'un Class 40. C'est dire s'ils ont fait fumer leur monture. Revenu à des vitesses plus "conventionnelles" les marins pointent désormais leur étrave vers les ultimes heures de course dans cette 10ème Transat Jacques Vabre, annonçant leur point final dans la journée du 24 novembre, entre 12 heures et 15 heures TU.

Depuis leur entrée en mer des Caraïbes ce week-end, Damien Seguin et Yoann Richomme ne ménagent pas leur peine pour réduire les milles qui les séparent de l'arrivée à Puerto Limon. A la faveur de conditions particulièrement soutenues une fois paré l'arc antillais, les hommes d' ERDF et Des Pieds et Des Mains ont ainsi passé la surmultiplié, alignant les milles jusqu'à se rapprocher du record de distance sur 24 heures. Un régime express qui suscitait la fierté autant que la satisfaction chez le skipper ligérien à l'occasion de la vacation du jour : " Depuis notre passage entre la République Dominicaine et Porto Rico, nous avons eu pas mal de vent, ce qui nous a permis de faire 24 heures à fond. Nous avons joué sur la corde raide. On s' est mis dans le rouge mais on en a profité pour avancer. Nous étions sous grand voile un ris et le petit spi devant. Les conditions étaient humides, la nuit noire. On était attaché à notre poste de barre, à se relayer toutes les deux heures. Quand les conditions se sont un peu calmées et que nous avons retrouvé 30 nœuds - quand même - on était content ! Mais c'est vrai que toutes les conditions étaient réunies pour que nous lâchions les chevaux à ce moment là. Nous savions que le bateau était à 100% et nous ne nous sommes pas posés de question. Du coup, on va arriver un peu plus tôt, ce qui n'est pas pour nous déplaire ! "


A 500 milles du but !

Dans un message envoyé du bord à la  mi-journée, Damien Seguin en profitait pour donner quelques précisions sur l'arrivée estimée à Puerto Limon : " le 24 entre 12 et 15h TU ". Mais avec encore 500 milles à parcourir, le duo ERDF et Des Pieds et Des Mains n'en a pas encore tout à fait terminé avec cette transatlantique. Ainsi, à 48 heures du dénouement au Costa Rica, profiteront-ils de toutes les occasions pour réduire encore l'écart avec le leader, stabilisé autour des 115 milles depuis plusieurs pointage, tirant parti des conditions favorables du moment : " On a actuellement 20 à 25 nœuds, avec une mer hachée et des passages de grains qui font monter le vent à 35 nœuds. Il faut rester vigilant. Les conditions ont quand même radicalement changé depuis notre passage de l'arc antillais. L'adaptation s'est faite brutalement mais ça nous a bien servi. Cette course et les performances des derniers jours m'ont aussi donné envie de continuer et d'avoir de nouveaux projets. Mais en attendant, rendez-vous dans deux jours !  ".

yoann-Rochomme.jpg

damien-seguin-transat.jpg