L’actualité de l’association de Damien Seguin


Réparation express.. à l'huile d'Olive !

18.11.2013

Relayé a la 7ème place, ERDF - Des pieds et Des mains joue de malchance entre les grains et les bulles sans vent. L'équipage espérait un retour du vent dans leur secteur mais c'est les autres bateaux autour d'eux qui ont touché la pression. A cela s'ajoute quelques problèmes de matériel dont la casse d'une durite du système de l'hydro générateur, seul source, avec les panneaux solaires, d'énergie à bord. Réparation avec les moyens du bord... et de l'huile d'olive !

Les deux compères vont tenter de retrouver du vent d'ici quelques heures afin de ne pas laisser les autres s'envoler sans eux. Pas le temps de se reposer dans ces conditions, Damien et Yoann le savent, ils font être sur le pont !

"Hé ben ce n’est pas violent depuis ce matin ! Avec Campagne de France, juste à coté de nous, on butte dans la molle depuis que le soleil s'est levé !

Damien.jpg


La nuit a été bonne, peu de vent mais régulier, ça nous a permis de bien nous reposer.
Il y a quand même quelques avantages si on oublie un peu le classement: Il a plu et il y a du soleil, donc nous avons pu rincer et faire sécher les affaires. Rien que ça c'est un bonheur!
Hier soir on s'est quand même fait une belle frayeur. Alors que je vidais l’eau à l'arrière du bateau, je me suis aperçu qu'il y avait de l’huile partout. Pas 36 possibilités, c’était le réservoir d'huile de l’hydro générateur !  Une analyse approfondie nous a confirmé qu'une durite avait explosé. Impossible de réparer car les pièces sont trop petites. La question était donc de savoir si l’hydro générateur pouvait continuer de fonctionner car, avec les panneaux solaires, c'est la seule source d'énergie à bord... et sans lui notre avenir était compromis.
Alors vite j’ai pris contact avec Laurent à terre (le préparateur du bateau, ndlr) et avec Yannick sur le bateau Watt and Sea (le concepteur du système). A priori ça doit pouvoir fonctionner sans la pompe à huile qui sert à la régulation de l'ange de l’hélice mais à condition de remettre de l’huile dans le système et de refermer la vanne pour ne pas la perdre de nouveau.
Me voilà donc à la recherche d'huile dans le bateau, difficile quand on a un moteur électrique... Je n’avais que de l'huile d’olive pour notes pâtes et du WD40. Me voilà donc parti dans un savant mélange des 2 pour trouver la bonne fluidité. Puis remettre tout cela dans le système. Sans oublier qu’il faut être allongé tapis dans le fond arrière du bateau.
Mais le résultat est satisfaisant et les essais nous ont montré que ça marche !! L'hydro produit de l’électricité mais il fait du bruit et sans la régulation des pales il est un petit frein à notre avancée...
Voilà, j'ai quand même eu le temps d'écrire ce long mail sans qu'on avance beaucoup... vite du vent !!!

 Damien