L’actualité de l’association de Damien Seguin


Rideau de fin sur le Tour de France à la Voile

29.07.2015

A retenir dans ce communiqué :

- Journée annulée à Nice en raison du vent fort
- Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains reste 19ème du classement général
- Un bilan positif pour ce premier engagement dans la voile

Le rideau tombe sur le Tour de France à la Voile sur ce qui reste peut-être comme l’un des plus beaux spectacles de ces 21 jours de compétition. A 13h00 pile aujourd’hui, le vent s’est levé sur la baie des Anges et les premières courses ont pu être lancées dans une mer formée avec des bateaux faisant fumer leurs étraves. Dans ces conditions folles, Damien, Loïs et George accrochent une belle sixième place sur la première manche qualificative mais la journée sera finalement annulée pour raison de sécurité. En quelques minutes, un bateau s’est retourné (Engie / Sébastien Rogues) et un homme est tombé à la mer, il n’en fallait pas plus pour que la direction de course ordonne aux 28 concurrents de se mettre en sécurité dans le Vieux Port de Nice.

C’est donc le classement d’hier qui fait foi et qui offre le sacre à Spindrift alors que Groupama et Combiwest complètent ce superbe podium. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains conserve sa 19ème place et le skipper, Damien Seguin, ne cache pas qu’il aurait aimé faire mieux. « Sportivement, on n’atteint pas l’objectif que l’on s’était fixé. On va débriefer de tout ça rapidement » explique-t-il. La vocation du projet était aussi de faire changer le regard sur le handicap et cette dimension sociale est un plein succès. Toutes les villes traversées ont reçu un équipement (Tiralo) pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à la mer et plus de 50 baptêmes ont pu être réalisés avec le soutien de Des Pieds et des Mains. « On espère avoir créé beaucoup d’envies et ce sont peut-être les futurs champions que nous avons fait naviguer » conclut Stéphane Pallez, Présidente de la FDJ, venue soutenir son équipe, aujourd’hui à Nice.

 Interview de Stéphane Pallez, Présidente de la FDJ :

« Pour la première fois, nous avons soutenu un bateau sur le Tour de France à la voile et c’est un bateau un peu particulier puisque le skipper - qui est un très bon skipper - n’a qu’une seule main. Outre le fait que c’est un très bon bateau sportif, c’est un bateau qui aide à changer le regard sur le handicap et qui prouve que le handicap n’empêche pas d’être hyper-performant. En allant à la rencontre des gens sur les plages, nous avons pu faire venir sur le bateau des enfants qui ont découvert qu’ils pouvaient eux aussi naviguer sur des bateaux comme les autres. On espère avoir créé beaucoup d’envies et ce sont peut-être les futurs champions que nous avons fait naviguer. »

 Interview de Frédérique Quentin, responsable du mécénat à la Fondation FDJ :

« Damien et ses coéquipiers terminent à la 19ème place, un petit peu en deçà de ce que l’on avait espéré mais avec plein de facteurs d’améliorations possibles. Les animations mises en place sur le village ont été très appréciées du grand public. Elles ont toutes contribuées à changer de regard sur le handicap. Le dernier aspect, ce sont les initiations et les baptêmes que nous mettons en place pour les personnes en situation de handicap. C’est un vrai succès avec une cinquantaine d’initiations. C’est un vrai bonheur de voir ces personnes handicapées qui ont pu découvrir les joies de la voile. »

 Interview de Damien Seguin :

« Ca a été intense. On s’attendait à avoir trois semaines pleines et le programme a été bien chargé, entre les navigations et ce qui se passe à terre avec les changements de ville, les démontages, remontages de bateau. Tout ça fait que ces 21 jours ont été assez éprouvants. C’est une aventure qui est bien réussie. Sportivement, on n’atteint pas l’objectif que l’on s’était fixé. On va débriefer de tout ça rapidement. On arrive quand même à terminer ce Tour dans de bonnes conditions et c’est le plus important. Tout le message que l’on a voulu faire passer pendant ces trois semaines avec le stand est bien passé et le vrai succès est là.

La Française des Jeux était plutôt dans le cyclisme, on leur a fait découvrir la voile et je crois qu’ils ont apprécié. Ils ont découvert un sport spectaculaire, un sport qui se partage bien avec le public et aussi des sportifs simples et accessibles. »

 Classement général définitif (28 inscrits) :

1. Spindrift (Xavier Revil)
2. Groupama (Franck Cammas)
3. Combiwest (Frederic Guilmin)

19. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)