L’actualité de l’association de Damien Seguin


Ultime phase de préparation pour Damien Seguin et Yoann Richomme

14.10.2011

A 27 jours du départ de la Transat Jacques – Vabre qui ralliera le Havre à Puerto-Limon au Costa Rica, Damien Seguin et son co-skipper, Yoann Richomme, entrent dans la dernière phase de préparation. A bord du Class 40 rebaptisé « ERDF et Des pieds et Des mains », suite à la poursuite du partenariat entre le skipper et l'entreprise de distribution d'énergie, le binôme enchainera les navigations dans les semaines à venir, tout en travaillant à l'avitaillement et la météo. Un programme chargé qui devrait faire filer le temps à la vitesse de la lumière, vécu comme une aubaine par les marins qui ont hâte d'être au 31 octobre prochain.

ERDF dans la course !

Initié en mars 2011 par Patrick Dubois, directeur d'ERDF Ouest, le partenariat mis en place pour le Record SNSM et le Mondial Class 40 aux côtés de Damien et de son association « Des pieds et Des mains », a été officiellement prolongé à quelques semaines du départ de la Transat Jacques Vabre ; les valeurs de performance et de solidarité étant partagées par l'entreprise gestionnaire du réseau de distribution en France et superbement véhiculés en interne. Damien confiait que ce soutien ne s'arrêterait pas à cette course : « ERDF Ouest nous a fait savoir son envie de prolonger l'aventure et devient aujourd'hui le partenaire principal du bateau. En plus d'actions visant le grand public, cela leur permet de mobiliser leurs salariés et leurs parties prenantes. C'est une réelle association amenée à perdurer jusque La Route du Rhum 2014. »


A deux, c'est mieux !

Avant cela, une échéance de taille attend Damien et Yoann avec cette transatlantique en double. Tous deux engagés jusque là sur leurs circuits respectifs, les deux hommes vont se retrouver dès le 5 octobre pour deux semaines en Loire Atlantique afin d'effectuer les dernières navigations d'entrainement. « Je viens juste de terminer ma saison Figaro Bénéteau sur la Quiberon Solo », explique Yoann « et rejoins Damien en milieu de semaine à Pornichet. J'ai bien récupéré, me sens bien en forme, et ai hâte d'y être ! En plus, le bateau est totalement prêt, donc nous nous consacrerons uniquement à la performance, en travaillant notamment les polaires et les différentes configurations de voile. » Des navigations de jour, comme de nuit, permettant aux deux marins de reprendre leurs marques à bord. « L'objectif n'est pas de se mettre dans le rouge, ajoute Damien, car nous sommes à moins d'un mois du départ, mais avant tout de reprendre des automatismes et de bien se coordonner. »


Bien manger, c'est le début du succès !

Fort de son expérience sur La Route du Rhum-La Banque Postale 2010, Damien consacre également du temps à la sélection de la nourriture que les deux hommes embarqueront pour la traversée. Entre les lyophilisés et les plats préparés, il y en a pour tous les goûts, mais les bienfaits énergétiques de ces derniers restent parfois à ajuster : « J'ai travaillé ma nutrition avec une diététicienne l'année dernière, me permettant de savoir quand manger quoi. Avec le traiteur Le Taillandier à Nantes, je travaille étroitement sur la composition des plats préparés que nous embarquerons. Entre le moral et l'apport de protéines, la nourriture est un facteur important pour une course comme celle-là. »

Le Class 40 « ERDF et Des pieds et Des mains » rejoindra le port du Havre à la mi-octobre, en mode équipage mais sans son co-skipper, retenu à la même date sur une sélection Figaro Bénéteau à Port-la-Forêt.