L’actualité de l’association des Jeunes Pousses


Le Mondial 4.7 à Buenos Aires du 29 mars au 8 avril 2012

24.05.2012

Après un voyage retardé, nous avons débuté la compétition par une manche d’entrainement  ou les 163 participants se sont retrouvés sur l’eau. 

Dans les eaux rouges du rio de la Plata, faute de vent la manche a été annulée. Les trois premiers jours de la compétition le vent c’est montré très discret avec une moyenne de 4 nœuds, le temps de me souvenir des cours de physique et de l’effet Coriolis, inversé dans l’hémisphère sud. Les plus gros gabarits dont je fais partit avait pris un peu de retard au classement, le 4 ème jour, le vent c’est enfin levé, 12 nœuds établis, ce qui me permet de remonter de 22 places et espérer être dans le rond or pour les deux derniers jours du championnat. Le classement est serré et certaines équipes ont eu la chance de s’entraîner une semaine avant les championnats, les Italiens, les hollandais et les espagnols pour ne citer que les européens se sont déplacer à une quinzaine de coureurs par équipe avec entraineurs et team leader.

CC_MUNDIAL_LASER_4_7_2012_DAY_3_RACE_1_5240.jpg

Mais malgré notre handicap l’équipe française, au nombre de deux, reste confiante. L’automne à Buenos Aires tarde à s’installer et c’est une journée de canicule et sans vent qui boucle les sélections.

Deux manches raccourcis sont courues avec peine et le classement est de nouveau chamboulé, je rate le rond or d’une place. Les deux derniers jours de la compétition, soleil et petite brise, plus vilain virus des tropiques et je termine 5 ème du rond argent. Je remercie tous ceux qui m’ont aidé à participer à ce mondial, leur aide m’a valu d’être nommé sur le podium et de ramener une médaille pour ma participation.

CC_MUNDIAL_LASER_4_7_2012_DAY_3_RACE_1_5240.jpg