L’actualité de l’association des Jeunes Pousses


Halte en Allemagne

24.06.2013

Kévin Cantin a pris ses quartiers à Kiel, ville du Nord de l’Allemagne. Le skipper Olonnais disputera dès demain la Kieler Woche, épreuve inscrite au calendrier mondial. Une vingtaine de concurrents dont trois Français sont attendus sur la ligne de départ dans la catégorie 2.4. Très satisfait de ses deux dernières régates – Medemblik et Weymouth -, Kévin souhaite continuer sur sa lancée. Dans son viseur : le top Ten voire même une place dans les six premiers.

Arrivé sur site mercredi matin après un voyage assez éprouvant et quelques péripéties malheureuses (perte de sa valise notamment), le skipper a profité de la journée de jeudi pour se remettre de ses émotions et se reposer.

Ce matin, Kévin a embarqué à bord de son 2.4 pour un entraînement de deux heures en compagnie de deux autres Français et de deux Suédois. Cet échauffement destiné dit-il à « se remettre dans le bain » lui a également permis d’essayer ses nouvelles voiles. Malgré un décor peu idyllique – ciel couvert, pluie, chaleur orageuse – Kévin est revenu au ponton, satisfait de son entrainement. « J’ai réussi à trouver un bon réglage de voiles pour le vent médium. Il n’y a plus qu’à voir ce que ça va donner au sein de la flotte mais c’est intéressant » confie, le Vendéen avant d’ajouter, un brin rêveur : « l’idéal serait d’avoir un petit temps tout le long de la régate car c’est dans ce genre de conditions que je marche le mieux ».
Et si le skipper se permet cette petite remarque malicieuse c’est qu’il n’a pas encore eu le temps de se pencher sur la météo. Difficile donc de dire à quelle sauce, les équipages vont être mangés durant ces cinq jours. La réponse mercredi soir pour la fin de l’épreuve.

 

La Bataille d'Angleterre

07.06.2013

Kévin Cantin continue sa tournée des épreuves mondiales. Le skipper olonnais disputera à partir de dimanche et jusqu’au jeudi 13 juin la Sail For Gold Regatta à Weymouth. Cette compétition réunira sur l’ancien plan d’eau des Jeux Olympiques 14 coureurs de 2.4. Une flotte deux fois moins importante qu’à Medemblik et dont Kévin sera le seul représentant français.

Arrivé hier matin sur place, le Vendéen a profité des belles conditions de ce jour (15 à 18 nœuds) pour s’entrainer. Une sortie de trois heures, en solitaire, destinée à peaufiner les réglages de voile et et à travailler la conduite aussi bien au portant qu’au près. Car, pour Kévin, même si le nombre de concurrents reste moins élevé qu’à Médemblik il y a une dizaine de jours, le niveau de la flotte n’en demeure pas affecté pour autant. « Tous les gros clients sont là : Helena Lucas (GBR), Megan Pascoe (GBR), Barend Kol (NED)… et tous les autres. Il va falloir se battre et être offensif ». Lucide sur la concurrence, le jeune Olonnais s’est donné comme objectif de finir entre la quatrième et la sixième place. « Cette fourchette correspond à mon niveau actuel. Au-delà de la quatrième place ce sera une très belle performance, en dessous de la sixième il faudra chercher à comprendre ce qui s’est passé mais ce sera une déception » explique Kévin, bien décidé à réitérer sa performance de Medemblik.



Côté météo, il faudra à priori jongler tout au long de cette semaine entre petit temps et vent medium. La première course débutera dimanche et sera l’occasion pour Kévin de tester sa nouvelle bôme, récemment installée. Rendez-vous jeudi soir pour le verdict final.

Société communicante : 
Effets Mer
1 rue du Marché Popincourt
75 011 Paris
Tél. 01 43 14 01 91
agence@effetsmer.com